Nous contacter  
VENTE 04 76 87 18 91
LOCATION 04 76 87 00 40

Changer d’assurance en cours de prêt, c’est possible !

14/04/2017
agence immobilière grenoble

Adopté le 08 février 2017, le nouveau dispositif européen portant sur les crédits immobiliers et le changement d’assurance emprunteur est une aubaine pour les propriétaires. Effective à partir de janvier 2018, la nouvelle mesure s’adresse à tous les souscripteurs d’une assurance de prêt. Votre agence immobilière à Grenoble vous dit tout sur ce dispositif qui fera désormais jouer la concurrence parmi les banques, organismes de prêt et autres établissements mutualistes.

Comment réduire le coût de son assurance de prêt ?

Grâce au nouveau dispositif, l’emprunteur aura la possibilité de réduire le coût de son assurance de prêt en faisant jouer la concurrence. Bien entendu, il sera indispensable de lire les clauses du contrat d’assurance de prêt avant de changer d’organisme mais il faut bien comprendre que ladite assurance est aujourd’hui aussi importante que les intérêts inhérents au crédit. Il faut dire que les prix exercés par les établissements de prêts peuvent être très variables. En fonction de l’âge, le constat suivant a été soulevé par votre conseiller immobilier à Grenoble : des annonces montrent des différences de prix à hauteur de 45% d’un organisme à un autre. Lorsque de tels tarifs sont susceptibles de doubler, il est évident que le choix de l’assurance est très important. D’ailleurs, pour profiter de prêts à un tarif avantageux, pensez aux assureurs alternatifs, qui vous permettront d’économiser jusqu’à 15 000 € sur un taux nominal de 1,5 %.

Plus de concurrence = plus de pouvoir d’achat

L’enjeu pour les banques sera également de taille. En effet, dès le 1er janvier 2018, pas moins de 8 millions de titulaires de contrats de prêts immobiliers pourront solliciter la concurrence. De ce fait, les banques vont forcément devoir revoir leurs tarifs et proposer des formules plus attrayantes aux particuliers. Quant aux ménages, ils auront entre leur main un outil d’exception qui leur permettra d’augmenter leur pouvoir d’achat. Cela sera notamment le cas des classes moyennes. Bien évidemment, afin de pouvoir tirer pleinement profit de cette nouvelle mesure, il sera nécessaire que le nouveau contrat remplisse exactement les mêmes critères d’assurance exigés par la banque actuelle. Mais d’ici janvier 2018, il vous restera assez de temps pour y réfléchir…

Retour à la liste des actus