Nous contacter  
VENTE 04 76 87 18 91
LOCATION 04 76 87 00 40

Conseiller immobilier Grenoble : comment calculer le montant de vos impôts locaux ?

15/11/2017
Delphine Teillaud agence immobilière Grenoble

Chaque année, vous payez des impôts locaux. Si le montant de ces derniers varie en fonction de nombreux critères, pourquoi devriez-vous payer plus de taxes que votre voisin ? Pourquoi certains foyers bénéficient-ils d’exonérations ? Comment évaluer le montant de votre taxe d’habitation ? Votre agence immobilière à Grenoble tente de répondre à ces questions dans les lignes qui suivent.

Connaître la valeur locative de votre appartement ou maison

Pour calculer le montant de vos impôts locaux, il convient tout d’abord de déterminer la valeur de votre bien. Sachez qu’en fonction de la situation de l’immobilier à Grenoble et ses alentours, l’administration fiscale de la commune fixe une valeur locative cadastrale pour votre appartement ou votre maison. Grosso modo, cette valeur est le reflet du prix que l’on devrait débourser pour louer votre logement. Cette valeur locative est estimée à l’aide d’une base de référence qui est réactualisée tous les ans. En règle générale, la revalorisation des valeurs locatives encourage l’augmentation des impôts locaux.

Comprendre les abattements appliqués sur certains foyers

Saviez-vous que l’administration fiscale est susceptible de déduire des abattements pour votre taxe d’habitation ? De cette manière, la valeur locative nette de votre maison ou appartement à Grenoble est revue à la baisse, ce qui a des incidences positives sur l’impôt que vous devez payer. Un premier abattement est appliqué en fonction du nombre de personnes qui occupent votre logement. Plus vous être nombreux, plus vous bénéficiez d’abattements. Il existe d’autres types d’exonérations toutefois : plafonnement du montant à 50 % de vos revenus, situation précaire, cas de force majeure particulier, les exemples sont nombreux.

Respecter le choix d’imposition des collectivités

Avant 2011, les départements percevaient une part de la taxe d’habitation. Ce n’est plus le cas en 2017, où l’impôt local est uniquement prélevé par la commune, son éventuel syndicat et l’intercommunalité à laquelle vous appartenez. De plus, il faut savoir que les collectivités ont le droit de fixer le taux d’imposition qu’elles souhaitent sur la valeur locative nette après abattements et exonérations. D’ailleurs, votre conseiller immobilier à Grenoble peut d’ores et déjà vous dire que ce n’est pas dans notre commune que l’on paye le plus d’impôts locaux.

Interpréter l’évolution du montant de votre taxe d’habitation

Il existe différents éléments qui expliquent l’évolution du montant de la taxe d’habitation que vous payez d’une année sur l’autre. Comme expliqué plus haut, chaque année, le gouvernement revalorise les valeurs locatives cadastrales par rapport à l’inflation annuelle. En 2017, la hausse globale est de 0,4 %. Qui plus est, chaque année, votre commune est en droit de réviser son taux d’imposition. Enfin, de manière périodique, l’administration fiscale a la possibilité de procéder à une réévaluation de la valeur locative réelle de votre bien à condition qu’elle puisse garantir que les informations qu’elle possède concordent avec l’état réel de votre appartement ou maison.

Retour à la liste des actus