Nous contacter  
VENTE 04 76 87 18 91
LOCATION 04 76 87 00 40

Immobilier : faut-il attendre pour faire des travaux ?

25/05/2017
agence immobilière grenoble

Le prélèvement à la source risque de chambouler les règles fiscales inhérentes à la réalisation de travaux dans les revenus fonciers. Pour autant, est-il judicieux de lancer des travaux en 2017 ? Devant la complexité de cette question, notre agence immobilière située à Grenoble a décidé de prendre les rênes et de vous répondre.

Quels sont les changements attendus ?

Comme vous le savez sans doute déjà, à l’heure actuelle, les revenus fonciers doivent être déclarés dans votre feuille d’impôt sur le revenu. En l’état, les revenus doivent être mentionnés en net puisque les sommes déclarées concernent les loyers encaissés déduits des éventuelles charges (assurances, taxe foncière, travaux divers et variés etc.). D’ailleurs, en retranchant les différentes charges des loyers perçus, on peut parfois obtenir un surplus par rapport aux revenus fonciers. On parle dans ce cas de déficit foncier. L’avantage du déficit foncier, c’est que le propriétaire du bien immobilier peut le soustraire de ses autres revenus soumis à l’impôt dans la limite de 10 700 € ; c’est l’idéal pour diminuer ses revenus imposables ! Or, la mise en place du prélèvement à la source va entraîner des changements importants. Afin d’éviter une double imposition en 2018, le gouvernement a décidé que les revenus de 2017 seraient exonérés par l’intermédiaire d’un crédit d’impôt exceptionnel. Voilà qui diminue l’intérêt du déficit foncier de manière dramatique. Il faut dire que le déficit foncier sera désormais imputé sur des ressources qui échappent à l’impôt.

À qui s’adressent ces changements ? 

Votre conseiller immobilier à Grenoble peut d’ores et déjà vous dire que les futurs changements ne concerneront pas les personnes louant un bien meublé. En effet, les revenus issus de ce type de locations doivent être systématiquement déclarés comme bénéfices industriels et commerciaux. De même, les propriétaires de logements loués non meublés n’ont pas à s’inquiéter s’ils contribuent au régime réel. Mieux encore, les propriétaires qui ont opté pour le régime micro-foncier continueront de bénéficier d’un abattement forfaitaire de 30 %.

Faut-il attendre 2018 avant de faire des travaux ?

À la question « faut-il patienter une année de plus avant de réaliser des travaux dans son logement ? », nous répondrons que non. Effectivement, le gouvernement ayant déployé un dispositif anti-optimisation, entreprendre des travaux en 2017 ou 2018 ne changera rien pour vous en matière de fiscalité. Pourquoi ? Parce que le Fisc prendra en considération le montant des travaux engagés en 2017 et en 2018 dans le calcul des charges déductibles

Retour à la liste des actus