Nous contacter  
VENTE 04 76 87 18 91
LOCATION 04 76 87 00 40

Négocier le prix d’achat : quand et comment ?

25/04/2017
agence immobilier Grenoble

Vous comptez prochainement réaliser votre premier achat immobilier sur Grenoble. D’ailleurs, vous venez de repérer une jolie petite maison qui vous fait très envie, sauf que son prix est supérieur au budget dont vous disposez. Comment entamer des négociations pour faire baisser le prix de la maison de vos rêves ? C’est ce que nous allons tenter de vous dire dans cet article.

Les signes qui montrent qu’une négociation est possible

Il arrive parfois de tomber sur des biens immobiliers qui se négocient facilement. Mais dans la plupart des cas, les discussions sont rarement possibles, la faute à des vendeurs qui surestiment la valeur de la propriété qu’ils souhaitent céder. Or, dans certains cas, des signes indiquent qu’une négociation est possible. Le prix de vente est supérieur au marché Vous qui souhaitez probablement procéder à un achat immobilier à Grenoble ou ailleurs, sachez qu’un logement dont le prix de vente excède les estimations du marché ne se vendra pas. Aussi, la première chose que vous devriez faire, c’est réaliser une petite enquête afin de déterminer la valeur de l’habitation qui vous fait de l’oeil. Contactez notre agence immobilière Delphine Teillaud à Grenoble ou imprimez des annonces que vous avez parcourues dans les journaux ou sur le web et servez-vous en pour encourager le vendeur à revoir le prix d’achat du bien.

Des défauts qui dévaluent le bien

Pensez à repérer les éventuels défauts du bien immobilier puis mettez-les en avant lors du briefing avec le vendeur. Si le logement est sombre, sans ascenseur, avec préavis, vous aurez matière à faire baisser le prix de vente du bien. Même s’il n’existe aucun outil de barème en tant que tel, en-gager la décote d’un bien immobilier est une pratique très courante. Pensez-y !

Et si des travaux sont à réaliser, peut-on négocier ?

Bien évidemment, si des travaux sont à prévoir, vous aurez tout à fait la possibilité d’exiger une baisse du prix de vente initial. Pour ce faire, vous pouvez vous servir du montant estimé pour les travaux (cela fonctionne mieux avec un devis en main) et demander à ce que cette somme soit déduite du prix de vente. En plus du prétexte des travaux à réaliser, d’autres indicateurs peuvent jouer en la faveur de l’acheteur : si le bien n’a pas trouvé preneur au bout de deux mois par exemple, vous pouvez inciter le propriétaire à revoir le prix à la baisse afin qu’il puisse s’en « débarrasser » plus facilement. Vous pouvez également laisser entendre que d’autres bien similaires vous intéressent dans l’optique de rendre les discussions plus souples.

Retour à la liste des actus